Flora au plat pays

La vie, les voyages et moi : les humeurs d'une serial voyageuse

Les goûts et les couleurs

20 Commentaires

On le sait toutes, les normes de beauté changent au gré des cultures et des mentalités. L’exemple le plus flagrant étant le tour de taille idéal qui devient de plus en plus serré avec la latitude. Mais bizarrement on parle beaucoup moins des différences selon les couleurs. J’avertis les petites coquines de passage, je n’ai pas l’intention de traiter de la taille de quoi que ce soit ici ! Mais si tu restes quand même je dois t’avertir que ce que je dis ici n’engage que moi.

En Europe, on a une obsession quasi maladive pour la couleur des yeux et des cheveux. Concept qui n’a pas beaucoup de sens appliqué aux noirs et/ou aux asiatiques. Enfin ça c’était avant hollywood, les lentilles et les colorations.

Je me rends compte qu’ayant grandi en Afrique, la couleur des yeux n’est pas le genre d’information que mon cerveau stocke. Je peux connaître quelqu’un depuis longtemps et être incapable de dire quelle est la couleur de ses yeux. D’ailleurs je n’ai toujours pas compris la louange  des blonds aux yeux bleus. Il y en a autant de beaux et de moins beaux que dans les autres combinaisons, je trouve. Mais chacun son truc, parce que certains africains ont aussi trouvé un critère pour définir la beauté basé sur… la couleur des gencives ! (true story)

J’ai grandi avec d’autres standards. Je me rappelle que quand j’étais ado filiforme, j’essayais de m’appuyer contre quelque chose pour arrondir mes hanches sur les photos. Une de mes amies de l’époque moquée pour sa taille fine, est maintenant devenue mannequin et a beaucoup de succès de ce côté de la méditerranée.

Et tout ça laisse forcement des traces. À 18 ans quand j’ai débarqué en Europe, j’avais tout à réapprendre. Vous allez sans doute me trouver ridicule, mais quand la plupart des hommes blancs qu’on a vu c’était des acteurs et/ou des chanteurs, on a une échelle complètement biaisée.

Et les rondeurs qu’on avait attendu si longtemps et qui sont enfin là deviennent tout à coup un désavantage. Heureusement pour moi je ne cherchais pas à séduire à l’époque et j’aimais bien mes rondeurs alors je les ai gardés. J’ai même continué allègrement mon expansion latérale.

Pendant ce temps là j’avais tendance à trouver plus de beaux mecs chez les noirs (et pourtant les noirs en Alsace il n’y en a pas tant que ça) que chez les blancs. Je ne sais pas si c’était vouloir rester dans un registre connu ou le biais énorme dont je parlais avant qui jouait, mais le constat était que la team noir gagnait. Bien sûr je ne choisis pas mes copains uniquement sur leurs têtes et les quelques hommes qui ont retenu mon attention pendant cette période étaient de toutes les couleurs. Malgré tout ça je ne m’étais jamais imaginée mariée à un homme blanc par exemple (voilà c’est dit).

Au début de notre relation,  mon narcissique de mari trouvait que je ne l’appréciais pas à sa juste valeur. J’ai fini par lui avouer que je le trouvais beau sans plus et ça l’a fort vexé. J’aurais peut être dû ajouter que je ne mettais pas une meilleure note à Brad Pitt pour le rassurer… On en rigole encore aujourd’hui ! C’était mon premier vrai copain blanc et à mon échelle c’était comme ça. Alors que pour lui (et certains de mes amis) j’avais tiré le gros lot 🙂

Ça n’a rien de raciste, peut être une question d’habitude ou du style qu’on se forge avec l’expérience. Je pense que ma grille de cotation des hommes blancs est maintenant à jour (et tu es merveilleux mon amour si jamais tu passes par là), même si je suis encore de temps en temps en désaccord avec les copines. Mon chouchou dans grey’s anatomy c’est Jackson plus que Derek ou Marc (oui je vous dirais tout aujourd’hui).

De la même façon qu’il est plus facile pour un européen de différencier un français d’un espagnol qu’un chinois d’un coréen ou un sénégalais d’un angolais, il est aussi plus facile de distinguer des traits chez une population qu’on a l’habitude de côtoyer. Je me disais encore en Chine il n’y a pas longtemps que si je devais noter des hommes dans la rue, je serais certainement à côté de la plaque.

Un autre exemple est que j’ai apparemment une tête très typée. Beaucoup de gens du même coin que moi peuvent reconnaitre mon origine comme ça dans la rue, à l’exception de quelques éthiopiens qui pensent des fois que je viens de chez eux. Mais pour un oeil non avisé, j’ai juste une tête d’africaine…

Et la question que vous vous posez sans doute toutes à ce niveau du récit est : à quoi donc ressemble un bel homme noir ? Est la réponse est : c’est une question de goût 😉 Oui c’est facile mais en même temps c’est vrai. Si ma réponse te laisse sur ta faim, tu peux toujours demander à google. Mes goûts à moi changent tout le temps et sont loin d’être universels. Et puis je ne suis plus objective de toute façon !!!

La morale de cette histoire, c’est qu’on est tous différents (sans blague) et peut être un peu ethnocentré. Mais que des fois c’est en sortant des sentiers battus qu’on fait les plus belles des rencontres. Et ça c’est magnifique non ?

En tout cas ça m’intéresserait beaucoup de savoir si je suis la seule dans ce cas ou non. Comment  ça se passe chez toi ? Tu  as du mal à évaluer les autres mecs que ceux de ton entourage ? et puisqu’on y est, c’est quoi ton type ?

Publicités

20 réflexions sur “Les goûts et les couleurs

  1. Je trouve ton article très intéressant et très réaliste : dans ma famille, on a principalement les yeux clairs ce qui rentre dans mes critères de beauté. Inversement, chez mon mari, ils sont bruns aux yeux sombres, autant dire que blonde aux yeux bleus, j’étais très loin de son idéal 😉
    Et pourtant, les sentiments ne se commandent pas et c’est finalement ce qui est chouette.

    • Merci de me rassurer. J’avais vraiment peur de passer pour la raciste de service en écrivant ça…
      C’est exactement ça, on a chacun des préférences physiques et ce n’est pas un problème tant que ça ne nous bloque pas quand nos sentiments nous mènent là où on ne pensais pas 🙂

  2. Je dois reconnaître que j’ai toujours fait une petite fixation sur les blonds aux yeux bleus. Ça ne m’a pas empêchée de tomber amoureuse d’un brun aux yeux marrons un jour mais c’était plutôt une exception. Je pense dans mon cas que cela remonte à mon enfance : on m’a toujours caractérisée ainsi enfant alors que ma sœur était très brune aux yeux noirs et j’ai sans doute du y percevoir une forme de comparaison à mon avantage. Article très intéressant en tout cas !

  3. T’es réflexions sont vraiment très intéressantes. Pour ma part, j’ai été attirée essentiellement par des blancs après peut importe. Mais c’est vrai qu’il ne m’est jamais arrivé de me dire qu’un noir me plaisait. Est ce parce qu’ils n’étaient pas légion dans ma ville de province aucune idée !
    Par contre je partage ton avis, Jackson c’est trop le beau gosse par excellence, loin devant Derek et Mark 😉

  4. Bien sûr qu’on est ethnocentré ! C’est presque inévitable tant qu’on ne fait pas un effort conscient. Ca rend par définition plus difficile d’être attiré en dehors de cette « ethnie » puisque l’attirance ne se contrôle pas 🙂
    J’avoue n’avoir été attirée par des noirs et des asiatiques (y-compris indiens) qu’à de très rares occasions et jamais par d’autres types. Clairement, j’ai toujours chassé l’homme blanc ( :p ) : ma préférence initiale va aux grands ténébreux avec une stature mais je ne suis pas sectaire 😉 D’ailleurs, j’ai épousé un blond aux yeux clairs (il est très grand et a(vait) une belle carrure, ça compense ?).
    Et c’est tout aussi normal d’avoir du mal à évaluer un autre type, comme tu dis parce qu’on y est confronté ou non principalement. Je côtoie beaucoup d’asiatiques donc je sais plutôt bien les « noter » mais je suis complètement nulle pour estimer la beauté d’un homme ou une femme noire. Ou pour être plus exacte : je peux le faire mais j’y appliquerai des « critères de blancs » : nez fin, forme de la bouche, visage allongé, grain de peau, etc. donc c’est de nouveau très lié à l’ethnocentrisme.

    Mouarf et sinon : j’aime beaucoup Jackson car il est plus jeune (et métisse ❤ ) mais j'ai un faible certain pour Marc à cause de ses mâchoires marquées 😉 Et peut-être que mon homme a de telles mâchoires. Juste peut-être 😀
    Derek no way, il a les mêmes cheveux que mon père. Ca me bloque complètement.

    • Ahaha, tu me fais rire ! Je pense que les dieux des ténébreux te pardonneront ton écart 😉 Moi aussi je craque pour les grands mecs ! ça doit être un truc des filles petites pour compenser ^^
      Dans l’ordre je viens de googler Mark Sloan, puis je suis allée chercher une photo de ton homme sur IG, n’ayant pas trouvé mon bonheur j’ai été rechercher le lien de tes photos de mariage sur SNT mais malheureusement on ne le voit jamais de face non plus. Tant pis je ne pourrais pas me prononcer sur la ressemblance maxillaire… (merci pour ce moment)

      • Je crois effectivement qu’on compense notre complexe d’infériorité de taille :p
        Hahaha Flora détective privée ! Je t’envoie ça sur IG pour te récompenser de tant de recherches 😉

  5. Tu l’as dit, tout est question d’habitude. Si ton univers est monochrome, il te sera plus difficile de différencier et d’apprécier des personnes différentes… Et pour la petite histoire, j’ai vécu quelques temps en Chine 😉 (j’y suis restée célibataire)

  6. Ah ma chère Flora, tu m’as bien fait rire pour mon retour dans la blogosphère ! Étant fraîchement mariée je peux t’assurer que je n’aurais jamais imaginé l’être avec un blanc (et auvergnat!) !
    Chez nous c’est toujours mal vu et mon entourage ne m’a jamais vu avec un homme noir car selon eux j’ai un trop sale caractère pour qu’il me supporte ah ah ah ah !

    Mais j’ai toujours tenu à avoir une relation avec une personne de la même origine que moi pour ne pas avoir de regrets (et j’ai bien fait) et finalement la vie que j’ai c’est clair qu’aucun réunionnais aurait pu me l’offrir c’est clair 🙂
    J’ai eu aussi la même réflexion que toi au sujet de ton mari : pour le mien c’était un mec point barre. C’était pas sa beauté physique qui me sautait aux yeux alors que pour tout le monde c’est l’homme idéal et c’est très drôle !!

    Tu as bien raison, chacun ses goûts et parfois on peut se surprendre soi-même dans ses choix 🙂

    • Bon retour parmi nous Madame ! J’espère que tout s’est bien passé et j’ai hâte d’en savoir plus 😉
      À la fin ce qui importe c’est de trouver LA personne qu’il nous faut quelque soit ses origines ou sa couleur de peau.
      Longue vie à ton couple auvergnato-réunionnais 🙂

  7. Ton billet me donne à réagir et à réfléchir !
    J’avais vu un épisode de The good wife qui interpellait une tendance à penser, si on est blanc, que les noirs ou les asiatiques « se ressemblent tous », et j’avais un peu cherché, ça vaut ce que ça vaut mais apparemment l’explication ne serait pas qu’on est moins capable de différencier les gens d’apparence éloignée de la nôtre par « racisme » mais qu’on est meilleurs pour différencier les gens qu’on côtoie fréquemment, comme un entrainement supérieur pour gagner en efficacité au quotidien.
    Par ailleurs, il me semble que l’on a tendance à se forger des critères de beauté assez tôt, et souvent sur la base de notre entourage proche. Je suis plutôt séduite par les bruns à la voix grave et au visage avec « du caractère » (sourcil marqués, nez bien dessiné, menton volontaire) parce que les hommes de ma famille sont comme ça, donc ils représentent ce qui est « normal » (les premiers visages que j’ai vus, les premières voix que j’ai entendues) et ce qui est « beau » (mon papa, forcément, c’est le plus beau – comme tous les papas) ; j’imagine qu’en ayant grandi avec des hommes noirs autour de toi, c’est là que tu as construit ton premier référentiel de beauté.
    Après, pour ce qui est de voir la beauté chez les autres, je suppose que je n’ai pas les mêmes critères qu’une africaine ou une asiatique, mais il m’arrive souvent de contempler des beaux hommes (et de belles femmes) noirs ou asiatiques que je croise (souvent le côté sculptural du visage qui me fascine). Mais comme j’ai épousé un ami de lycée de province dans le nord est, je n’ai pas inclus beaucoup de diversité dans mon mariage, à mon grand regret car je suis très fière de mon lointain métissage et j’aurais aimé remettre un peu de variété pour nos futurs enfants – mais sans regret car mon mari est le seul avec qui je veux avoir des enfants 😉

    • Hum tu me donnes aussi à réfléchir en incluant le complexe d’Oedipe dans l’équation ! Je pense que tu as certainement raison et je trouve ça troublant parce que perso mon père n’a jamais été mon modèle (pas consciemment du moins ).
      Tu soulèves aussi une autre question parce que j’ai peut être un peu de mal avec des mecs asiatiques mais pour les filles j’ai l’impression que j’arrive encore à m’y retrouver. Peut être selon d’autres critères comme disait Miss Chat mais je me sens moins perdue. Serais je une lesbienne refoulée ??? Je ne le saurais sans doute jamais (parce que j’ai bien envie de vieillir avec mon homme).
      Le plus important est que comme toi, mon mari est le seul avec qui je me vois construire une famille !
      En tout cas tu me donnes matière à cogiter et je t’en remercie 😊 Bienvenue ici !

      • Merci ! Juste pour préciser, pour moi il s’agit de sensibilité à certaines beauté, mais que ce soit pour mon papa ou les femmes, pas d’une attirance en tant que tel – pour les femmes, il s’agit même souvent plutôt d’envie 😉
        Et comme vous êtes un peu dans les mêmes projets que nous, je vous souhaite un joli bébé qui aura pris le plus beau de vos deux couleurs 🙂

  8. Oh mais je l’avais pas vu passer, cet article ! J’adore le sujet et la manière dont tu l’abordes !
    Mais, bizarrement, je ne m’y retrouve pas forcément. Je crois que, comme l’ont dit d’autres commentatrices, c’est parce qu’on se forge très tôt nos critères de beauté, sur la base de notre entourage proche, et que, justement, le mien était plutôt varié. Du coup, mon premier amoureux, à l’école, était noir ! Puis j’ai enchaîné avec des blonds aux yeux bleus pour finir par un roux à la peau pâle. Finalement, je crois que j’ai des goûts assez variés !
    D’ailleurs, je le vois bien avec le physique des acteurs que j’apprécie : je suis plutôt bon public, donc pour moi c’est Jackson, Derek ET Owen !! Ahahahah !

    • Mais tu vas t’abonner oui ! :p
      Si tu as eu la chance de grandir dans un milieu varié, ça doit changer la donne en effet. J’ai des goûts assez variés aussi mais ton spectre est impressionnant 😉
      Ahaha je ne sais pas pourquoi mais je crois voir le lien avec Owen !!! Et tu as raison, il est craquant ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s