Flora au plat pays

La vie, les voyages et moi : les humeurs d'une serial voyageuse

Un rodéo et la cruauté du calendrier (ne cherchez pas de logique, ceci n’est pas un article)

39 Commentaires

Heureusement que je m’étais convaincue que ça ne pouvait pas marcher la première fois, parce que ça n’a pas marché… Oui je vous le dit direct comme ça, inutile de créer un suspens pour une chute aussi nulle.

En plus je vais avoir l’honneur d’être blâmée pour ça ! Samedi dernier on a été à une fête d’anniversaire thème cowboy et oubliant mon micro embryon qui essayait de s’accrocher tant bien que mal, j’ai fait du rodéo (oui je sais je suis folle à lier). Et bien sûr mon cher mari s’est empressé de raconter ça à toute sa famille au repas dominical…

Etant donné que même Doctissimo n’a pas d’avis sur les femmes potentiellement enceinte qui font du rodéo, je vais considérer que j’ai déconné (même si j’ai tenu moins d’une minute et que la chute était soft). Dans tous les cas que ce soit ma maladresse, ou mon utérus qui préfère reste tout seul (oui j’ai droit de citer Lorie aujourd’hui), il n’y a que moi à blâmer.

photo

Se faire charcuter pour une prise de sang qu’on sait inutile parce que clearblue a déjà rendu le verdict…

Et en plus, ce chacal de calendrier prend un malin plaisir à me narguer. Je vous ai déjà dit que j’ai appris ma fausse couche le jour de la naissance de ma nièce et filleule ? C’était pratique parce que j’ai pu aller la voir à la sortie des urgences, mais maintenant j’ai un rappel chaque année à son anniversaire de cet épisode que je préférerais oublier.

Et aujourd’hui c’est aussi le premier anniversaire de la petite fille d’un couple d’amis proches. Ce ne serait pas bien grave si cette petite n’avait pas été conçue au moment même où nous commencions nos non-essais. Tu te demandes comment je sais ça ? Bah facile, on était en vacances en Espagne avec le couple en question, et ma copine m’avait confié qu’elle venait de retirer son stérilet et ovulait. C’était aussi ma première ovulation depuis la FC, et on se voyait partager nos grossesses. Aujourd’hui, un an et neuf mois plus tard, on va fêter l’anniversaire de la petite et mon nième test négatif. Chouette hein ?

Voilà je sais que je vous ai habitué à des articles plus joyeux, mais là j’écris à chaud parce qu’il faut que ça sorte. Ne vous inquiétez pas pour autant, ça va aller. Comme je disais, ça ne reste que des essais médicalement assisté. J’ai déjà prévu une soirée cocktail ce soir (oui je ne bois pas que du thé), et ma déception disparaîtra bien avant mon mal de tête demain.

Pour finir sur une note positive, j’étais beaucoup stressée ces temps-ci sachant que je n’ai toujours pas trouvé de boulot pour avril et qu’une grossesse ne m’aurait pas simplifié la tâche. Alors peut être que ça ira mieux la prochaine fois quand le timing sera plus propice. On va se laisser respirer un peu, et surtout essayer de nous mettre d’accord sur le nombre d’embryons à transférer la prochaine fois… Pour le moment je veux 2 et Paul 1. Il a peur des jumeaux et moi j’en rêve ! Et puis ça augmente quand même bien les chances de réussite. Oui je sais je suis folle, mais je crois que je n’ai plus besoin de te convaincre après mon histoire de rodeo.

Bon weekend les amies !

 

Publicités

39 réflexions sur “Un rodéo et la cruauté du calendrier (ne cherchez pas de logique, ceci n’est pas un article)

  1. Toute désolée pour cette mauvaise nouvelle. Je me retrouve un peu dans ton article. Cette semaine j’attendais aussi le résultat d’une IAC: pas de surprise non plus, mes règles sont arrivées 3 j avant la prise de sang..
    Pas évident à digérer tout ça. Profite de ta soirée et des semaines à venir pour te rebooster. Ca n’a pas marché cette fois, mais je te souhaite que la suivante soit la bonne. Beaucoup de courage pour la suite ❤

  2. Arf, même en se blindant, c’est toujours une nouvelle dure à digérer …
    Bonne soirée cocktail et bon courage pour la suite ^^
    (PS: moi aussi, je rêve de jumeaux et le Breton ne me prend pas pour une folle)

  3. Oh. Je suis désolée pour toi Flora. Plus que le rodéo, c’est peut-être ton stress qui a empêché cet embryon de s’accrocher comme il faut ? Prends du temps pour toi, des cocktails à gogo et je croise les doigts pour que la prochaine fois soit la bonne.

    • Comment ne pas stresser dans un parcours pma? injections à heure fixe, doses à respecter, rdv de contrôle parfois loin du domicile, incertitude des prochains rdv parce que tout est décidé en dernière minute… Tout le quotidien est chamboulé par les traitements. Le stress n’empêche pas une grossesse. Et heureusement sinon les taux de réussite serait vraiment catastrophiques!
      Je pense que ton commentaire se voulait bienveillant, mais il est un peu maladroit. Désolée d’être intervenue mais il m’a fait réagir..
      Evidemment pour le reste on est d’accord, on espère une jolie nouvelle à venir et de jolis articles maternité dans un futur très proche 🙂

      • Je crois qu’elle parlais de mon stress pour trouver un nouveau travail. Elle n’est pas du genre « il ne faut pas y penser » (enfin j’espère) 😉 Je comprends tout à fait ton ressenti, j’en ai marre que les gens essayent de tout rationaliser mais je le fais aussi (coucou le rodéo ! ).
        Je suis désolée que ça t’ait choquée mais elle est vraiment super sympa ma Camomille et elle ne voulait pas faire de mal.

    • Je suis sûre qu’elle ne voulait pas le dire comme ça mais c’est vrai que ça ne me rassure pas des masses. C’est peut être maladroit mais plein de bonnes intentions alors je prend 🙂
      Je crois que la vie est juste comme elle est, des fois ça marche et des fois pas. Oui l’état d’esprit doit jouer mais j’espère quand même pas à ce point là…
      Merci pour ton message et ne t’inquiète pas pour ça, ce n’est rien 😉

      • Oui, désolée si c’était maladroit. Je ne parlais que de ton travail. Du stress, c’est évident qu’on en a toujours, même quand c’est un bébé couette. Alors si en plus on rajoute… Bref, je ne voulais pas te peiner :$

  4. 😦
    Plein de câlins et de bisous, en attendant que les cocktails prennent le relais…. ❤

    PS : pour le rodéo, en toute sincérité, ça m'étonnerait que ça ait changé quoique ce soit, alors pas la peine de culpabiliser, cow girl (je sais, plus facile à dire qu'à faire !)

    • Merci ❤
      Tu as sans doute raison et je le sais aussi. Mais comme je disais juste en haut, c'est trop tentant d'essayer de trouver des raisons histoires de se dire que si on les enlève ça ira tout de suite mieux. Alors que la réalité est juste statistique, 30% de chance de réussite ce n'est pas bien beaucoup…

  5. Plein de bisous et de câlins de réconfort !
    Tout comme Louna, je ne pense que tu doives culpabiliser !
    J’espère que la prochaine sera la bonne. Plein de courage.

  6. Je suis désolée de lire cette mauvaise nouvelle 😦
    Je crois que tu n’as pas à culpabiliser, sincèrement, je ne pense pas que le rodéo ou le stress soient vraiment en cause, la grossesse c’est quelques chose qui reste finalement tellement mystérieux ! Prends bien soin de toi, j’espère que tu arriveras à te changer les idées et que la prochaine fois sera la bonne, je croise les doigts ❤

    • Merci ❤
      Pour finir ce n'est qu'un jour 1 parmi tant d'autres. C'est juste qu'avec toutes les piqûres j'avais l'impression de "l'avoir méritée" mais comme tu dis il n'y a rien de plus imprévisible que la grossesse.

  7. J’ai lu ton article vers midi et j’ai été tellement triste, tellement déçue pour toi que je n’ai pas réussi à commenter de suite. La vie est d’une telle injustice parfois je ne comprends pas pourquoi elle vous refuse ce si joli cadeau et vous fait encore attendre alors que vous le méritez tellement ! Bref je pense fort à toi, je t’envoie plein de câlins réconfortants, je pense aux 7 petits nains qui t’attendent bien au froid et j’espère que l’un deux sera bientôt bien au chaud pour neuf mois ❤ .

  8. Je suis tellement désolée pour vous. Comme disent les autres commentaires, je ne suis pas sûre que le rodéo soit spécialement en cause, il y a mille raisons qui peuvent faire qu’un embryon ne s’accroche pas. Je pense beaucoup à toi ce soir et j’espère fort fort que le(s) prochain(s) fera/ont son/leur nid ! Je te vois bien avec des petits jumeaux, moi 😉

  9. Désolée pour cette nouvelle Flora et je sais combien on a toujours tendance à trouver une raison (bien souvent culpabilisante) qui a « fait que » cela n’a pas fonctionné. C’est notre façon à nous PMette de se blinder et de prendre du recul par rapport à ces fichues statistiques ! Plein plein de bisous.

  10. Je suis triste pour toi mais ne culpabilise pas. Il y a des choses que l’on ne maîtrise pas rodéo ou pas, stress ou pas. Tu es courageuse et volontaire. J’espère pour la prochaine. Courage à toi Flora je te fais plein de gros bisous

  11. Ne te culpabilise pas ma poulette, je ne pense pas que ton rodéo soit la cause forcément de l’échec.
    J’espère que tu vas retrouver le moral très vite.
    Boose toi aux vitamines, fais du Shopping, mate toi des séries à la con, bref chouchoute toi, tu le mérites.

  12. Oublie le rodéo, je pense sincèrement que ça n’aurait rien changé. Et puis il faut bien continuer à vivre, déjà que ce n’est pas facile d’attendre !
    Je compatis pour les dates qui te rappellent de mauvais souvenirs. Ici aussi c’est le cas pour la date de ma fausse couche que je n’oublie pas même si on a notre petit garçon.
    Je te souhaite de tout coeur que la prochaine fois soit la bonne !!!

  13. Bon, comme toutes les autres, je suis désolée pour cette mauvaise nouvelle, et je compatis sincèrement à ce moment pourri où tout te nargue un peu.
    Et comme les autres, je me permets de te dire que tu n’as pas à culpabiliser. Tu le sais, nous ne sommes pas dans le même parcours pénible puisqu’on en est toujours aux essais couettes (mais on est passé aux tests d’ovulation quand même), donc je ne compare pas, mais je peux te donner mon récit intérieur non culpabilisant pour chaque mois d’échec : le bébé qui veut nous rejoindre n’était pas le fruit de cet oeuf-là, il attend tranquillement que le bon ovule sorte ou que le bon nageur nageur passe – ça me permet de me dire que ce n’est pas mon utérus qui n’était pas assez accueillant ou même de ne pas pleurer à l’idée que peut-être il n’y avait pas d’oeuf parce que pas de nageur ou d’ovule… C’est un peu idiot, mais je me projette dans quelques années, doigts croisés pour être devenue maman d’une manière ou d’une autre (couette, éprouvette ou adoption), avec cet enfant (ou ces enfants) qu’on aimera comme aucun autre, on n’en aurait pas voulu d’autre, alors quelque part ça valait la peine d’attendre qu’il(s) arrive(nt) dans notre vie, même si le chemin était très long (et peut-être difficile).
    Je ne sais pas si c’est très clair, je ne sais pas non plus si ça ne risque pas d’être une vision plus énervant pour encore pour les parcours très longs, mais ça m’aide alors je le partage au cas où, et si ça ne t’aide pas, oublie le vite.
    Courage pour la suite, et j’espère que tu vas trouver un poste rapidement. Bises, calins virtuels et gaufres (liégeoise pour moi, famille oblige 😉 )

    • Oui c’est très clair et je partage ta philosophie, cet embryon n’était juste pas le bon.
      Et je ne peux qu’être d’accord pour les gaufres liégeoises aussi 😉

  14. J’ai envie de te consoler comme toutes les copines avant moi ❤
    Et de te dire une phrase que j'aime bien me répéter dans les moments difficiles "Toujours se dire que la vie nous offre des cadeaux même si parfois l'emballage pue franchement la merde." Il y a du positif en toutes choses même si ça ne saute pas tout de suite aux yeux…
    Je t'embrasse 🙂

  15. Je suis sincèrement peinée pour toi.
    J’ai fait ma fausse couche le jour où j’ai repris le taf et donc fait 80 km… Alors forcément gros sentiment de culpabilité
    … Heureusement mon Dr Mamour (mon gynéco) m’a dit une phrase qui petit à petit me permet de déculpabiliser  » au début de sa vie, un embryon est seul responsable de sa survie  »
    Moi c’est l’inverse c’est mon mari qui insiste pour le transfert de 2… Moi pourquoi pas mais le gynéco veut éviter à tout prix une grossesse gémélaire… Du coup pour le prochain TEC ce sera juste 1.

    • J’aime beaucoup la vision de ton Dr Mamour. Ma gynéco n’avait pas l’air fan des grossesses gémellaires non plus mais je pars de l’idée que c’est mon corps, mon choix (têtue moi ?). Pour moi c’est un avantage de la PMA et je n’ai pas envie de m’en priver malgré les risques. De toute façon la chance que les deux s’accrochent est quasi anecdotique…

  16. Je suis peinée de te lire !
    Je te fais un gros câlin virtuel et rejoins les autres commentaires : ne culpabilise pas ! (Plus facile à dire qu’à faire, on est d’accord !).
    Prends du temps pour toi et ton couple.

  17. J’arrive un peu après la bataille mais j’ai juste envie de te faire un gros câlin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s